Sep 20

Cette question est beaucoup posée depuis quelques mois, depuis les alertes émises par de nombreuses associations ou gouvernements.
Mais qu’en est-il vraiment ? Toutes les sources électromagnétiques sont-elles mauvaises pour la santé de l’homme ?

Il faut déjà comprendre l’électromagnétisme : tout courant électrique produit un champ magnétique, et inversement.

Le spectre électromagnétique est composé de rayons gamma, rayons X, ultraviolets, lumière visible, infrarouge, micro-ondes, ondes radar et ondes radio.

Les micro-ondes, dont fait partie le Wi-Fi, ne contiennent pas suffisamment d’énergie pour modifier chimiquement les substances par ionisation, donc on les considère comme une source radioactive rayonnante non ionisante, contrairement aux ultraviolets provenant du soleil qui sont ionisants et dangereux pour la santé (UVA, UVB, …).
Ainsi, les fours à micro-ondes utilisés pour chauffer la nourriture sont très puissants mais les ondes sont confinées dans un espace clos et hermétique, ce qui réduit d’autant plus leur dangerosité pour l’homme.

La téléphonie mobile, comme le Wi-Fi, utilise également les micro-ondes, mais contrairement au Wi-Fi, sa puissance est beaucoup plus élevée, notamment pour couvrir des distances importantes. Les stations de base des opérateurs sont encore plus puissantes, toujours dans un souci d’améliorer la portée et ainsi réduire le nombre d’équipements à déployer.

Quelques personnes décrivent des symptômes liés aux ondes électromagnétiques. Le trouble, appelé sensibilité électromagnétique, est reconnu depuis 2004 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Pourtant, plus d’une trentaine d’études sur ce trouble n’ont pas trouvé de lien entre les champs électromagnétiques et les symptômes.

Les émetteurs de télévision et radio utilisent les ondes depuis au moins 50 ans sans qu’il n’y ait eu de problèmes réels sur la santé.

L’Agence de protection de la santé au Royaume-Uni indique qu’une personne assise à proximité d’un hotspot Wi-Fi pendant un an reçoit la même dose d’ondes qu’une personne qui utilise son téléphone portable pendant 20 mn.

Cela n’empêche pas de respecter le principe de précaution, étant donné que les risques ne sont pas totalement connus aujourd’hui.

Malheureusement, le Wi-Fi, technologie à la mode, est une cible facile pour ceux qui manquent de reconnaissance et aiment faire dans le sensationnel.
Attention à ne pas mélanger téléphones portables, lignes à haute tension et Wi-Fi …
Comment se faire une opinion objective dans un tel imbroglio médiatique et scientifique ?
En tout cas, le sujet fait couler beaucoup d’encre !

(D’après www.canardwifi.com)

written by admini